31 mai 2007

Jambville

Engouement surprenant. Lui, le paradoxe séduisant, la charmante incompréhension. Humiliation et dévotion. A ce cynisme nonchalent s'ajoutait la grâce du musicien dont les doigts glissent lentement sur les cordes, esquissant à l'aube l'harmonie colorée d'une journée froide. La prairie. S'allonger dans l'herbe humide, sentir la confusion de nos trois châleurs. Et regarder les étoiles. Se prendre pour Ruy Blas ou Hernani. Mais qu'importe si la nature nous a accueilli dans l'orage et la pluie. A l'aversion s'est substituée une admiration... [Lire la suite]
Posté par nahla16 à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]